Isolation des combles : attention à la ventilation !

 Dans Eco-habitat

Rénover c’est changer l’équilibre précédent du bâtiment.

Dans l’ancien, on trouve souvent une absence totale de ventilation, des entrées d’air obstruées en fenêtres et une VMC à l’arrêt, une ventilation naturelle (grille haute et basse en cuisine et en salle de bain). Il  n’y a pas nécessairement de pathologie visible (pas forcément un air sain non plus…) et il peut y avoir un équilibre de l’air intérieur parce que les anciens propriétaires aéraient beaucoup, mais aussi parce que le manque d’isolation et d’étanchéité compensaient cette absence de ventilation. En se lançant dans une amélioration de la qualité thermique du bâtiment, on pense en particulier à l’isolation des combles perdus et aux changements des menuiseries, on modifie cet équilibre et des désordres peuvent apparaître. Comme la ventilation est moins renouvelée car le bâtiment devient plus étanche et comme les ponts thermiques restants deviennent encore plus déperditifs, l’hygiène de l’air se dégrade (CO², H²0, COV, moisissures) et des points de rosées se forment entraînant la formation de traces noires qui ne sont autres que de la moisissure.

moisissures-plafondtraces-moisissures-plafond

Moisissures qui apparaissent clairement sur les zones de pont thermique. On appelle moisissures des micro-organismes fongiques (champignons) dont il existe des milliers d’espèces. Les conséquences de l’inhalation de ces organismes sont multiples, il y a bien sûr l’allergie mais aussi des maladies qui peuvent être graves. La prolifération de moisissures est aussi à l’origine du développement de certains MVOCs (Microbial Volatil Organic Compounds) qui sont des formes de COV (composé Organiques volatils) dont les conséquences peuvent être l’irritation des yeux, de la peau et des voies respiratoires.

 

Ré-isoler les combles perdus et changer les fenêtres, c’est l’occasion de diagnostiquer puis d’installer ou de changer le système de ventilation.

En général la ventilation se trouve dans les combles, ainsi lorsque l’on isole on accède à la machine et au réseau de gaines et aux manchons des bouches. Lorsque l’on change les fenêtres on doit se poser la question de savoir si l’on installe des entrées d’air ou non.

 

Il existe plusieurs systèmes de ventilation :

 

  • La VMC simple flux

    qui consiste à mettre en dépression l’habitation et à faire entrer l’air neuf dans les pièces à vivre par les entrées d’air (salon et chambre) et faire sortir l’air vicié dans les pièces humides (cuisine , Wc, SDB). Il existe plusieurs types de VMC simple flux autoréglable, autoréglable avec hygrostat, hygroréglable, hygroréglable à moteur basse consommation

 

 

  • La VMC double flux

    La VMC double flux qui met la maison en équilibre insufflation et extraction et récupère les calories à l’aide d’un échangeur à plaque. Le système de réseau aéraulique consiste à introduire l’air neuf dans les pièces à vivre et à l’extraire dans les pièces humides

VMC PIMOCOSY ATLANTIC

VMC double flux PIMOCOSY ATLANTIC

 

  • La ventilation positive

    qui consiste à mettre en surpression l’habitation, l’air vicié s’échappant par les défauts d’étanchéité du bâtiment.

Ventilation positive PULSIV VENTIL UNELVENT

Ventilation positive PULSIV VENTIL UNELVENT

 

Quels sont donc les systèmes adaptés en fonction de la configuration de l’installation et du budget ?

 

  • Cas n° 1 : Je ne fais que l’isolation des combles :

S’il n’y a pas de VMC.

Il faut absolument en installer une car ce n’est pas quand les combles seront ré-isolés avec de la ouate par exemple, qu’ils seront par la suite encore  accessibles pour en installer une. Il faut s’assurer qu’il y a des entrées d’air en menuiseries. Si ce n’est pas le cas, , on peut s’orienter vers une ventilation par Insufflation Pulsiv Ventil, par exemple. Il s’agit d’une machine très simple d’installation et qui ne demande qu’un raccordement électrique avec disjoncteur 3 A et le percement du plafond pour l’installation d’une bouche fournie avec l’appareil en diamètre 200. La machine prend l’air neuf dans les combles et l’introduit dans la maison. L’air neuf est filtré et réchauffé si besoin par une résistance électrique contenue dans la machine.

En fourniture machine + accessoires il faut prévoir un budget de 350 €HT.

S’il y a des entrées d’air en fenêtres, on peut proposer tout de suite une ventilation hygroréglable et si le budget le permet en moteur basse consommation. Il faut savoir qu’il n’y a pas obligation de changer les entrées d’air existantes même si elles sont autoréglables. Il faut en revanche installer de la gaine isolée partout, une sortie de toiture en 160, s’il y en a déjà une on peut s’adapter à l’existant avec des réductions coniques concentriques en galva, il faut penser à installer un bouton poussoir qui commande l’ouverture de la bouche cuisine ce qui implique de tirer un fil entre le bouton poussoir et la bouche. Il est possible d’installer une commande radio à cette bouche mais le surcoût est d’une centaine d’Euros. En fourniture pour une hygro basse consommation avec toutes les bouches, les gaines pour un T3 avec 2 sanitaires et une cuisine il faut environ prévoir 500 € HT

Machine : 250 € HT Basse consommation et 200 €HT en Hygroréglable simple
Accessoires 250 € HT (Gaines, scotch, colliers de serrage, sortie de toiture)
Changement des entrées d’air pour des entrées d’air hygroréglables (facultatif) 100 € HT

 

S’il y a une VMC (en marche ou non)

Donc il doit y avoir des entrées d’air (s’il n’y en a pas on retombe sur Pulsiv). S’il s’agit d’une vmc autoréglable vieillissante il peut être bon d’en changer. Il est plus simple de remplacer une autoréglable par une hygroréglable car on garde les bouches, les gaines, et le circuit électrique. Une machine qui permet cependant de moins consommer est la DECO DHU. Elle est équipée de moteur qui consomment peu et d’une sonde hygroréglable qui permet de commander la grande vitesse.

Machine 80 €HT

Il est toujours possible de passer en hygroréglable mais vu l’investissement machine et la sensibilité du système,  il faut souvent revoir toute l’installation. Il faut changer toutes les gaines car il faut de la gaine isolée, adapter le diamètre du rejet car les machines sont désormais en 160 mm, re-cabler la grande vitesse cuisine (elle se commande par la bouche câblée au bouton poussoir et non via un interrupteur à 2 positions relié à la machine). S’il s’agit d’une VMC Hygroréglable, il faut estimer la vétusté. Une machine dure souvent 20 ans si l’installation a été correctement réalisée. Si la machine fait de bruit ou date de plus de 10 ans et s’il ya le budget, il peut être judicieux d’en changer. De préférence Hygroréglable pour Hygroréglable, tant qu’à faire se peut, optez pour un moteur basse consommation.

 

  • CAS n° 2 : Il s’agit d’un bouquet de travaux, comprenant l’isolation des combles et le changement des fenêtres

Dans ce cas, ils ne se pose pas la question des entrées d’air en fenêtre et il faut donc aller vers du simple flux si possible hygroréglable et basse consommation ou du double flux. La Pulsiv n’est pas à préconiser car en France la réglementation est celle du simple flux qui extrait dans les pièces humides et fait entrer l’air neuf dans les pièces à vivre. Elle n’est à utiliser que lorsqu’il n’y a pas d’entrées d’air en fenêtres ou que l’installation d’un réseau aéraulique complet avec les bouches d’extractions est trop complexe. Si le budget le permet, il est toujours intéressant de passer en VMC double flux. L’air est globalement plus renouvelé et filtré ce qui  améliore l’hygiène de l’air;  le confort thermique est aussi supérieur  car il n’y a pas d’entrées d’air froid en hiver ou chaud en été ; enfin le confort acoustique est aussi plus qualitatif dans la mesure ou l’absence d’entrées d’air évite les ponts phoniques. Attention il faut tout de même une bonne qualité de bâtiment donc ce type d’installation s’inscrit de préférence dans un projet d’isolation des combles et les huisseries. Les huisseries doivent être commandées sans entrées d’air.

 

Budget de 1500 €HT à 3000 €HT en combles perdus avec de la gaine isolée.

Plus de détails sur les différents systèmes de ventilation et achat en ligne sur http://www.econology.fr/

Articles recommandés

Laissez un commentaire

Nous contacter

Nous vous recontacterons au plus vite.

Non lisible? Changez le texte.
0